Archive des débats lors d'

De Réseau Français des FabLab
Aller à : navigation, rechercher

Archives du travail en groupe sur OCTOBERMAKE 2018
Nota : ces archives marquent le début des travaux du groupe de travail Handicap et accessibilité pour le Réseau des Fablabs Français.

Présents :


- Charline Lavenu
- Service civique à la fabrique du loch - plein de projets à accomplir - Tante sourde. Idées de projet pour les sourds. Alertes remplaçant le bruit des machines(lumières, bracelets vibrants). Le public des sourds est particulier et pose des questions culturelles. Question du bruit et du rapport aux personnes qui comprennent ou non la LSF. Hocine est un point d'appui important pour comprendre et travailler avec cette communauté.


- Thierry Celdran
- au départ éducateur spécialisé - Angers Exemple du robot NAO qui au départ devait faire de la reconnaissance faciale. Pb du cout et de la prise en main. Cite AVA (transcription en texte d'une source audio) qui nécessite d'être en ligne. Logiciel "donner la parole" qui marche sur Windows. Voix gratuite. Tu peux taper et tes mots se transforment en langage des signes. Download ici : <a href="http://donnerlaparole.sourceforge.net/installer.html">http://donnerlaparole.sourceforge.net/installer.html</a>


Souvent on a une retranscription live tapée sur l'écran ou des interprêtes.

Retour d'expérience de Thierry sur un jeune adulte accompagné par sa maman. Si une seule personne parle le langage des signes cela n'est pas suffisant. Donc ils ont organisé une formation au langage des signes pour tout le monde grâce à une BD. On signe une case et on construit une histoire ensemble. (Hugues, à Rennes II option LSF existe mais souvent complète -> viviers de traducteurs/enseignants à contacter ? ) Cas des "youtubeurs" dont des vidéos peuvent être signées par des bénévoles. Contenu signé accessible par un QRcode. Cite aussi "BB signe" et "signe éveil", apprendre aux parents la LSF pour les bébés (LSF simplifié, mais fais débat dans la communauté LSF). Idée de l'immersion linguistique des enfants ou élèves.

Sourds/Malentendants vont demander peut-être plus d'adaptation que d'autres types de situations handicapantes (ex. fauteuils etc.). Exemple : robot inmoov avec une main qui signe en LSF

- Thomas Sanz
Master Géographie culturelle et politique : question de l'occupation des espaces par des minorités.
Voudrait faire une thèse l'an prochain sur les réseaux de connaissance.
s'intéresse aux impacts des projets et à la mise en réseaux des connaissances et des projets.
Question de la production de solutions adaptée aux personnes : une multitudes de cas et de situations. Idée de trouver des correspondants qui ont réalisé des ateliers, utilisé des solutions, etc...

- Hugues, HumanLab,
RGPD entraine choix de suppression de la base de données de l'information du handicap des personnes, en tout cas chez MHK)
Comment capitaliser les multiples projets/solutions/etc. développées un peu partout ? (documentation toussa)
Projet de "ressenti sonore", vêtement transformant fréquences en vibration physiques.
Intérêt d'avoir des projets simples et inclusifs, pour signifier que ces lieux sont aussi pour tous. Exemple du dé sonore pour aveugles.
Guidelines basiques pour fabmanagers (par exemple pour se faire lire sur les lèvres, etc.).
Inventaire de solutions techniques existantes.

Exemple des clitoris imprimés en 3D pour l'éducation sexuelle de personnes handicapées à qui on n'a fait aucune éducation dans ce sens.

Dynamique de mélange, des communautés, effet réseau, démultiplie les énergies recherches de solutions, etc. Tout le monde se sent mieux dans sa peau. Le faire est inclusif (ou peut l'être en tout cas) et très enthousiasmant quand il l'est. "Ruses" et "astuces" de bonnes pratiques de médiation.


Hugues : importance de documenter déjà les bonnes pratiques et formats de workshops et d'inviter les professionnels à améliorer ces foramts avec nous.


Thierry : exemple/anecdote de la ruche kenyanne sur des tréteaux.


Ergothérapeutes Lyon, collection Thingiverse (lien ?) Pourquoi ne pas financer du temps homme pour documenter toutes les bonnes pratiques en France ?

Créer une page "accessibilité" sur le wiki du RFF ?

Il est important de savoir ce qu'on va faire avec l'argent et plus largement les opportunités que l'on a. Des deals existent au niveau local entre des fablabs et des financeurs autour des activités, type workshop pour les situations en handicap. Cela est possible de le rendre possible à l'échelle d'une série de labs volontaire. Avec une bibliothèque des communs, la force que l'on a, est de pouvoir visualiser les projets développés localement à une échelle national, voire les modèles économiques associés (formation...).

Ex. feuille de route = 2 ETP = guide de mise en accessibilité d'un lab, les bonnes pratiques de médiations, les objets,


Cette production de communs (doc, etc.) peut sans doute se faire financer (via RFF / état ?), car bénéfique pour tous. Dans une optique 3 ans, similaire à ce que va défendre Simon pour l'aspect animation/coordination du réseau.

La documentation qui résiderait d'une visite des fablabs dépasse largement le monde des fablabs, puisqu'elle peut toucher les écoles, les collèges et d'autres structures.

Probablement une piste pertinente, sens + éco + distribution
Format v0 crée en lab ? Puis format v1 déployable hors-lab.

Se protéger : pour éviter l'attaque (de faire des solutions 10x moins cher que l'existant), attention aux détails. Ne pas dire qu'il s'agit d'un objet de santé. On dit main robot, pas prothèse. Etc.

Emmanuel Gilloz - Le Dôme - Caen

J'ai choisi de participer à ce groupe de travail cet après-midi car :


1) Formation : design + éthique, pour tous (faciliter la vie des uns c'est faciliter la vie de tous)... projet de BTS Design Produit : un plan de travail d'aide à la préparation des repas ; plus tard une tentative de thèse avec la fondation Leroy Merlin en 2011 sur une idée d'empowerement via FabLab pour créer des solutions adaptées. Mais sans doute trop en avance et non acceptée... à présent ils organisent des challenges créatif sur ce principe ^^.

2) Le Dôme est un ERP, et les ERP doivent afficher leur accessibilité, donc passé la formation "accueil des personnes en situation de handicap" (1/2 journée).

3) C'est une des thématiques d'action du Dôme... projets : Hope&Bike (électrifier vélo ou bien aussi tricycle pour handi), ColorLux (https://fablab.ledome.info/#!/projects/colorlux), etc.

4) On reçoit des demandes dans ce sens (IME + ergothérapeutes de l'université de Caen). Et ça m'intéresse de découvrir des ressources à leur montrer.


Il y a là une adéquation pertinente pour les labs : sur-mesure / modèle éco / utilité


Jean-Baptiste Faure

Bonjour à toutes et tous, Je viens ici à l'invitation de Hocine que j'ai rencontré à un salon des seniors à Toulouse dans le cadre de mon activité pro. Je ne suis pas encore certain


1) de l'intérêt de ma présence pour le groupe (notamment par rapport au cadre "handicap", 2) du temps que je pourrais mettre à disposition et 3) donc du fait que je reste ou non, je vous laisse juge suite à nos échanges potentiels ! Côté perso : je suis atteint de mucoviscidose, la plus fréquente des maladies rares, qui est reconnue comme un handicap. J'ai un intérêt très fort pour la participation des patients et des usagers plus globalement au développement des solutions qui les concernent, pour la place du patient dans le système de santé au sens large (y compris l'innovation en santé), pour l'empowerment/le pouvoir d'agir, pour les savoirs expérientiels/savoirs du vécu.


Je fais partie d'une association qui s'appelle l'Institut Savoirs Patients, qui est pour le moment Occitane mais à vocation nationale (https://www.savoirspatients.org). L'objectif de cette asso est de promouvoir le "partenariat patient" développé par le modèle de Montréal : permettre aux patients d'être acteurs de leur santé (inclure le parcours de santé dans le parcours de vie, et non l'inverse), de partager leurs savoirs et d'enseigner auprès des professionnels de santé, de participer aux soins de leurs pairs, de participer à la gestion des institutions de santé. Par extension, de permettre aux patients de participer à l'innovation en santé.


Côté pro : Actuellement en poste dans un laboratoire d'usage (Fondation i2ml, que je ne représente pas ici, je suis là à titre personnel) dont le rôle est de permettre la co-conception des solutions (produits/services) qui s'adressent aux seniors ou aux professionnels qui agissent pour les seniors, en faisant travailler de façon complémentaire différents approches/méthodologies (ingénierie, psychologie, ergonomie...). Mon background initial est scientifique, dans les neurosciences cognitives, avec une surcouche de management de l'innovation.


Voilà, l'objectif est de vous donner un maximum de piste pour que vous estimiez mon utilité au groupe, n'hésitez pas à commenter/annoter ce que j'ai écrit et surtout en toute honnêteté à me dire si je peux vous être utile. J'ai notamment 2 interrogations :


1) La "limitation" au champ du handicap


2) La réflexion à mener sur le concept des fablabs qui pourrait aller vers des solutions qui ne soient pas uniquement matérielles (ex : applis).
Merci d'avance pour vos retours !


Proposition Ordre du jour GT 11/03/2019


- Tour de présentation rapide, qui je suis ? pourquoi je suis là ? comment je me sens là maintenant ? qu'est ce que j'attends de cette réunion ?
- Point rapide sur les mises en ligne conformément à la feuille de route de tous les GT : trame objet-feuille de route/page wiki/¨page site fablab.fr
- Proposition de référencement d'initiatives et classification de base. Dimension pilote dans un chapître national au sein du réseau fablabs.
- Enquête Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique -> partenariat pour une enquête nationale basée sur le fichier renouvellement des adhésions du RFFLabs
- Projets en démarrage avec des thésards sociologues sur la documentation de formats/reversement sur wiki RFF -> action autistes / humanlab / projet près de Lyon, etc.
- Proposition d'une initiative "tous makers" avec financement d'une première doc ciblant fablabs, familles et professionnels. Financement d'un poste au RFF. AAP ciblés. Courriers de soutien. Un truc genre 3 axes, 20 initiatives, etc. Deux ans de doc de formats observés au terrain.

- Information sur les MOOC hybrides. Possibilités de financements et d'inclusion.
- Dimension internationale : projets en cours notamment avec les pays du sud.
- Récapitulatif : Qui fait quoi, pour quand ?
- Tour de clôture, comment je me sens à la fin de cette réunion ?