Livre Blanc

De Réseau Français des FabLab
Aller à : navigation, rechercher

Présentation du livre blanc des Fablabs français

A qui s'adresse ce livre blanc?

  • Aux collectivités territoriales
  • Aux porteurs de projet de Fablabs en création
  • Aux porteurs de projets de Fablabs existants
  • Aux partenaires actuels et futurs des Fablabs Français

Pourquoi ce livre blanc?

  • Faire un état de l'art des Fablabs en France
  • Répondre à une demande émanant des politiques et des partenaires
  • Produire un outil ressource pour les porteurs de projet
  • Exprimer la diversité des Fablabs en France
  • Documenter les pratiques vertueuses et inspirantes des Fablabs français

Thèmes principaux

  • Création d'un annuaire des Labs RFFLabs (carte et infos pratiques)
  • Ecriture du storytelling des Fablabs en France (depuis la première réunion à la cité des sciences en 20??)
  • Informations structuration juridique
  • Informations structuration économique
  • Informations structuration du réseau avec ses partenaires
  • Création de fiches de bonnes pratiques (gestion de communauté, gouvernance, rapport aux politiques, aux partenaires et au réseau, pratiques financières, pratiques juridiques)

Qui travaille sur le livre blanc?

  • Coordinateur : Simon LAURENT - Atelier des Beaux Boulons Auxerre, administrateur RFFLabs
  • Contributeur principaux : Mathieu GEILER et Etienne MOREAU - MakerTour, adhérent RFFLabs / Laurence BERTHOUD-LAFARGE - KelleFabrik Dijon, administrateur RFFLabs
  • Conseil scientifique: Julie FABBRI
  • Contributeurs : Ameline BUNLE - Directrice interrégionale, Petits Débrouillards Grand Est, Nancy / Yoann DURIAUX - Open Factory / Movilab, Saint Etienne

Comment contribuer?

Ressources

Pour vos commentaires ou remarques rejoignez le chan dédié sur Matterhost => http://chat.fablab.fr/rfflabs/channels/livre-blanc

  • Inscrivez vous sur ce wiki pour verser tout document vous semblant pertinent pour mener à bien ce travail
    • Thèses et mémoires

Bottollier-Depois, F. (2012). FabLabs, makerspaces: entre nouvelles formes d’innovation et militantisme libertaire. Cahier de recherche, HEC Paris.

Lhoste, E.F., 2013. Fablabs : de la médiation à l’intermédiation, Mémoire de Masters Sociologie de l’entreprise et de l’innovation, mention : Entreprises, innovations, sociétés, Université de Paris Est - Marne-La-Vallée - UFR Sciences humaines et sociales, 103 pages + annexes.

    • Rapports

Bottollier-Depois, F., Dalle, B., Eychenne, F., Jacquelin, A., Kaplan, D., Nelson, J., & Routin, Véronique. (2014). Etat des lieux et typologie des ateliers de fabrication numérique Rapport final (Rapport d’étude).

Eychenne, F. (2012). Fablab : tour d’horizon. (http://fr.slideshare.net/slidesharefing/tour-dhorizon-des-fab-labs)

Mérindol, Valérie, Bouquin, Nadège, Versailles, David, Capdevila, Ignasi, Aubouin, Nicolas, La Chaffotec, Alexandra, Chiovetta, Alexis, and Voisin, Thomas. “Le Livre Blanc Des Open Labs Quelles Pratiques ? Quels Changements En France ?” ANRT/FutuRIS et PSB/newPIC, March 2016.

    • Ouvrages

Gershenfeld, N. (2005). FAB: The Coming Revolution on Your Desktop-from Personal Computers to Personal Fabrication, New York, NY. Basic Books.

Lallement, M. (2015). L’âge du faire. Travail, hacking, anarchie. Éditions du Seuil, coll. « La couleur des idées ». Lawrence, T.B., Winn, M.I., Jennings, P.D. (2001). The temporal dynamics of institutionalisation. Academy of Management Review, 26(4), 624-644.

    • Articles et chapitres d'ouvrages

Blikstein, P. (2013). Digital Fabrication and ‘Making’in Education: The Democratization of Invention. In J. Walter-Herrmann & C.

Bosqué, Camille. “Des Fablabs Dans Les Marges : Détournements et Appropriations.” Journal Des Anthropologues 142–143 (2015): 49–76.

Büching (Eds.), FabLabs: Of Machines, Makers and Inventors, Bielefeld: Transcript Publishers,1–21.

Dlodlo, N & Beyers, RN. (2009). Experiences of South African high school girls in a fab lab environment. Proceedings of world academy of science, engineering and technology (WASET), Dubai, United Arab Emirates, January 2009, 1-15

Gershenfeld, N. (2012). How to make almost anything: The digital fabrication revolution. Foreign Aff., 91, 58.

Gjengedal, A. (2010). Industrial clusters and establishment of MIT FabLab at Furuflaten, Norway. In 9th International Conference on Engineering Education. (Available online at: http://www. ineer. org/)

Lhoste E et Barbier M. FABLABS : L’INSTITUTIONNALISATION DE TIERS-LIEUX DU « SOFT HACKING » Revue d'anthropologie des connaissances. 2016/1 (Vol. 10, n° 1) https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RAC_030_0043

Maxigas. (2012). Hacklabs and hackerspaces – tracing two genealogies. Journal of Peer Production, 2. Repéré à http://peerproduction.net

Meyer, M., (2015), « Bricoler le vivant dans des garages. Le virus, le génie et le ministère », Terrain, (64) : 68-83.

Mikhak, B., Lyon, C., Gorton, T., Gershenfeld, N., McEnnis, C., & Taylor, J. (2002). Fab Lab: An alternate model of ICT for development. In 2nd international conference on open collaborative design for sustainable innovation. (http://18.85.8.56/events/03.05.fablab/fablab-dyd02.pdf)

Rumpala, Y. (2014). « Fab labs », « makerspaces » : entre innovation et émancipation ? Revue internationale de l’économie sociale, 334, 85‑97.

Sarrasin, R., Kruzynski, A., , Jeppesen S. & Émilie Breton, E. (2012). « Radicaliser l’action collective : portrait de l’option libertaire au Québec ». In Pascale Dufour, Graeme Hayes et Sylvie Ollitrault (dir.), Radicalités et radicalisations : la fabrication d’une nouvelle norme politique?, Lien social et politiques, 68 : 141-166.

Suire, R., (2013). Innovation, espaces de co-working et tiers-lieux : entre conformisme et créativité, WP 2013-08, January 2013.

Liens utiles

Rétroplanning